10 robots et machines des livres d'histoire

L'humanité a joué avec l'idée des robots depuis bien avant les temps modernes. Homère a écrit dans "l'Iliade" que le dieu grec Héphaïstos a créé des servantes mécaniques en or. Au cours des siècles, les inventeurs ont dépensé beaucoup de puissance cérébrale et d'énergie pour concevoir des façons dont les machines pourraient aider l'homme. Initialement connu sous le nom d'automates ou de machines autonomes, le mot "robot" a été popularisé par une pièce de 1921 intitulée "RUR (Rossum's Universal Robots)" de l'auteur tchèque Karel Capek. Mais bien avant la publication de ce texte, la route vers l'intelligence artificielle était déjà bien préparée. Voici quelques-uns des robots et machines célèbres des livres d'histoire.

1. Le groupe de robots d'Al-Jazari (1206)

Al-Jazari était un inventeur irakien qui a vécu pendant l'âge d'or islamique. Décrit comme «érudit, inventeur, ingénieur en mécanique, artisan, artiste, mathématicien et astronome», il a construit des paons automatisés, des serveuses servant des boissons et des serviteurs - tous alimentés par l'eau. Sur la photo, voici son Robot Band, qui est un "bateau avec quatre musiciens automatiques qui flottaient sur un lac pour divertir les invités lors des fêtes royales".

2. Le robot de Léonard de Vinci (1495)

Une reconstitution d'une armure robotique basée sur les croquis de Léonard de Vinci. (Photo: Wikimedia Commons)

Le célèbre inventeur Leonardo da Vinci a créé des plans pour ce robot humanoïde en 1495. Ce devait être un chevalier mécanique qui pouvait bouger la tête, la mâchoire et les bras. Selon les dessins de Vinci, il pourrait même s'asseoir. Sur la photo, une reconstitution du robot de Vinci, construit en 2007 par des chercheurs de Milan.

3. Mule tournante (1779 )

La mule qui tourne. (Photo: Wikimedia Commons)

Les premiers robots sont nés du besoin de construire des machines qui pourraient aider l'humanité dans des tâches longues. Le Spinning Mule de Samuel Crompton était une variante du Spinning Jenny, une invention de 1764 qui augmenta considérablement la vitesse de production de l'industrie du tissage. La Spinning Mule a été la première machine à filer automatisée et motorisée (c'est-à-dire par l'homme). Il pouvait tisser jusqu'à 100 fils à la fois.

4. Moteur de différence (1822)

Une reconstitution du moteur de différence n ° 2 de Charles Babbage est exposée au Computer History Museum (Photo: Marcin Wichary / Wikimedia Commons)

Charles Babbage a conçu le moteur de différence en 1822. Décrit comme "une calculatrice mécanique automatique conçue pour tabuler les fonctions polynomiales", il est considéré comme l'une des premières machines "programmables". Il était propulsé par une simple manivelle. Le London Science Museum a créé cette machine sur la base des plans de Babbage, l'achevant en 1991.

5. Gakutensoku (1929)

Gakutensoku, le premier robot du Japon. (Photo: Wikimedia Commons)

Gakutensoku, traduit par «apprendre des lois de la nature», a été le premier robot construit à Osaka, au Japon, en 1929. Créé par le biologiste Makoto Nishimura, le robot pouvait bouger son visage, sa tête et ses mains via un système de pression atmosphérique . Gakutensoku a disparu lors d'une tournée en Allemagne dans les années 1930. En 2008, le Musée des sciences d'Osaka a créé une réplique.

6. Unimate (1961)

L'Unimate a été le premier robot industriel. (Gracieuseté de Robot Hall of Fame)

Au début des années 40, l'écrivain de science-fiction Isaac Asimov a inventé l'expression robotique. À cette époque, les robots sont également devenus importants dans le secteur industriel. Sur la photo, voici l'Unimate, le premier robot industriel. Le concept d'Unimate a été développé par l'inventeur George Devol - décédé à l'âge de 99 ans en août 2011 - et General Motors a acheté l'appareil et l'a installé sur une chaîne de montage en 1961.

7. Shakey (1972)

Secouez le robot à l'écran du Computer History Museum. (Photo: Marshall Astor / Wikimedia Commons)

Shakey est considéré comme "le premier robot mobile à pouvoir raisonner sur ses propres actions". Le robot a été développé au laboratoire d'Intelligence Artificielle de SRI International de 1966 à 1972. Shakey pouvait recevoir des instructions par clavier puis décomposer la demande en une série de tâches. Shakey a été intronisé au Robot Hall of Fame en 2004 aux côtés du C-3PO de la renommée de "Star Wars".

8. AIBO (1999)

AIBO, le chien robotique de Sony (Photo: Kate Nevens / flickr)

AIBO, qui infère "copain" en japonais, était l'un des nombreux animaux robotiques créés par Sony. AIBO pouvait voir via une caméra et reconnaître les commandes parlées en anglais ou en espagnol. AIBO et les autres avaient également la capacité «d'apprendre et de mûrir». Avec l'utilisation d'une clé USB, le chien robot peut apprendre et se développer au fur et à mesure que son propriétaire joue avec. AIBO a été abandonné en 2006.

9. Robot Honda ASIMO (2000)

Robot Honda Asimo exposé à l'Expo 2005 au Japon. (Photo: Wikimedia Commons)

ASIMO, qui ressemble à un robot enfant, a été créé au Japon par Honda. Il mesure environ 4 pieds et 3 pouces de hauteur. ASIMO, qui signifie «Advanced Step in Innovative Mobility», a une longue liste de réalisations. Le robot peut marcher aux côtés d'un être humain se tenant par la main, reconnaître des objets, interpréter des gestes, distinguer des sons et même être intégré au réseau d'un utilisateur.

10. DER 01 Actroid (2005)

L'Actroid exposé à l'Expo 2005 d'Aichi au Japon. (Photo: Wikimedia Commons)

Actroid est un robot humanoïde, ou androïde, ce qui signifie qu'il ressemble étroitement à un humain. Le premier du genre a été initialement révélé au Japon au début du 21e siècle. Conçus pour ressembler à des femmes japonaises, les robots ont des actionneurs d'air qui leur permettent d'avoir jusqu'à "47 points d'articulation" - ou des parties du corps qui rendent le mouvement naturel. En 2005, Actroids a été lancé sur le marché privé, se vendant jusqu'à 20 000 $.

Crédit photo pour le dessin du groupe de robots d'Al-Jazari: Wikimedia Commons

Articles Connexes