Il a voyagé de Californie à Hawaï en paddleboard - et il n'a pas aimé ce qu'il a vu

L'athlète espagnol d'endurance Antonio de la Rosa a mis 76 jours pour traverser l'océan Pacifique. Il l'a fait seul sur un stand up paddleboard spécialement conçu de 24 pieds nommé Ocean Defender.

De la Rosa a achevé le voyage de 2 951 milles de San Francisco à Oahu, Hawaï, fin août après être parti début juin. Son objectif était de sensibiliser le public à la pollution causée par l'homme dans l'océan.

"SAUVEZ L'OCÉAN", lit le côté de sa planche à pagaie. "PAS de plastique, PAS de filets, RECYCLER."

De la Rosa a décrit son voyage comme «une solitude et une autosuffisance absolues». (Photo: © posovisuel)

En chemin, il a vu du plastique à chaque tournant, dont certains faisaient peut-être partie du Great Pacific Garbage Patch.

"Je continue de voir chaque jour des emballages en plastique et des restes de filets de pêche", a-t-il écrit sur un article traduit sur Facebook. "Bien que ce ne soit pas grand-chose, il n'y a pas de jour où je ne trouve pas de plastique flottant. Nous devons changer les choses le plus tôt possible [et] essayer de ne pas retourner un seul déchet non organique dans l'océan"

De la Rosa a publié quotidiennement des mises à jour Facebook et des vidéos qu'il a tournées sur une caméra GoPro. Il a tout partagé, de ses difficultés physiques avec les coups de soleil et le vent à ses tentatives de pêche occasionnelles.

Comme il n'avait pas de véhicule d'assistance après son voyage, il a emballé de la nourriture, un système de dessalement d'eau potable et d'autres nécessités pour toute la durée de son voyage.

Son navire était une combinaison d'un paddleboard et d'un petit bateau. Il avait un petit compartiment étanche pour dormir et ranger, et pesait 1 543 livres. Les panneaux solaires gardaient son GPS, son téléphone satellite et son routeur chargés. Il n'y avait pas de moteurs.

"Mes bras et mes jambes sont mon moteur", a-t-il déclaré à CNN.

De la Rosa a passé son 50e anniversaire sur le paddleboard. (Photo: © posovisuel)

Il a estimé que par beau temps, il avait pagayé à environ 40 ou 50 milles. Mais si le courant était fort, il n'a peut-être parcouru que 10 milles.

De la Rosa dit qu'il a été la première personne à traverser l'océan Pacifique sur un stand up paddleboard. Mais ce n'est pas sa première grande expédition. Il a également couru à travers l'océan Atlantique dans un bateau à rames en solo et a fait du canoë à travers les îles Canaries.

"J'ai vu la courbe du monde", a-t-il déclaré à Hawaii News Now, lorsqu'il a terminé son aventure. "Chaque année, je pense, 'OK. Qu'est-ce que je fais l'année prochaine?' J'adore ce genre de vie. "

Articles Connexes