L'éthique de la gentillesse: un examen plus approfondi de 12 mutations chat à la mode

De Grumpy Cat à Lil Bub, il semble que chaque jour, il y a un nouvel Internet "It Cat" qui nous vole le cœur avec ses looks ou sa personnalité incroyablement adorables. Alors que beaucoup de ces chatons charismatiques sont devenus célèbres grâce à leurs humbles débuts en tant qu'animaux de sauvetage, d'innombrables autres sont élevés délibérément pour leurs caractéristiques uniques et dignes d'une raclée.

À sa racine, cette pratique n'a rien de nouveau. L'élevage sélectif dure depuis des milliers d'années - c'est ainsi que tous les animaux domestiques ont été développés. Lorsqu'un trait muté est attrayant ou utile aux humains, ces individus sont intentionnellement élevés pour produire plus de descendants qui présentent le trait.

Cela dit, bien que de nombreuses mutations puissent être assez bénignes, de graves problèmes éthiques surviennent lorsque les animaux sont spécifiquement élevés pour des traits esthétiques douloureux ou débilitants.

"Dans les races de chats, des mutations physiques qui étaient auparavant autorisées à périr sont maintenant développées uniquement pour la différence", explique Roger Tabor, biologiste et auteur de "The Rise of the Cats". "Tous ne sont pas nocifs, mais certains sont obtenus à un coût considérable pour le chat."

Un exemple d'une «race» de chat controversée sont les chats sinueux. Aussi appelés squittens ou kangourous, ces félins naissent avec des pattes avant inhabituellement courtes qui sont le résultat de conditions telles que l'hypoplasie radiale, l'aplasie radiale, l'agénésie radiale ou la micromélie des pattes avant. En raison de leurs pattes avant courtes, ils sont souvent assis dans une posture verticale rappelant un kangourou ou un écureuil.

//instagram.com/p/BCZef7_tmML?hidecaption=true

Dans son essai sur l'éthique de l'élevage de chats sinueux, l'expert britannique en soins des chats Sarah Hartwell explique que "la déformation provoque des problèmes locomoteurs pour les chats qui doivent soit sauter sur leurs pattes arrière comme des kangourous, soit utiliser leurs nageoires avant presque inutiles pour clopiner. le pied et / ou les griffes peuvent également être déformés, provoquant une gêne supplémentaire. "

Il n'y a rien de fondamentalement mauvais avec les chatons qui sont nés avec des défis physiques comme celui-ci. Après tout, les chats handicapés peuvent faire des compagnons aussi merveilleux que les chats valides. Cependant, c'est une question entièrement différente lorsque les chats sont élevés délibérément pour une difformité dans l'intérêt de faire de l'argent sur un marché pour les animaux de compagnie handicapés "mignons".

Toutes les mutations ne sont pas aussi extrêmes ou débilitantes que celles que présentent les chats sinueux, bien que certaines races de chats de fantaisie connaissent des incidences plus élevées de certaines conditions médicales. Continuez à lire ci-dessous pour en savoir plus sur certaines des mutations génétiques les plus inhabituelles (mais extrêmement populaires) chez les chats.

Chats écossais

Ces félins mignons ressemblant à des hiboux sont connus pour leurs oreilles à oreilles repliées, qui sont le résultat d'une mutation qui affecte le développement du cartilage et des os. Le terme officiel de leur état est l'ostéochondrodysplasie.

Un grand soin doit être apporté à l'élevage des plis écossais. En plus de leur risque accru de maladie rénale polykystique et de cardiomyopathie, certains plis écossais sont sensibles aux maladies articulaires dégénératives douloureuses. Pour les plis homozygotes (individus qui ne possèdent pas une mais deux copies du gène du pli), ces graves problèmes articulaires surviennent généralement très tôt dans la vie. Pour cette raison, il est considéré comme contraire à l'éthique d'élever des plis homozygotes.

Chats à queue bouclée

Alors que le chaton dans la vidéo ci-dessus présente une queue bouclée particulièrement spectaculaire, les queues de chat bouclées peuvent varier considérablement en forme et en taille - boucles simples, tire-bouchons "piggy" serrés, nœuds pliés ou même queues qui reposent presque à plat sur le dos du chat.

Ces queues bouclées sont généralement des mutations ponctuelles aléatoires, mais les chats qui portent spécifiquement leur queue dans une arche incurvée sur leur dos sont souvent classés comme des anneaux américains. Cette race non officielle provient d'un chat mâle nommé Salomon, qui a été trouvé en 1998 comme chaton errant sous une école de Fremont, en Californie.

Chats Munchkin

La mutation génétique responsable de l'apparition du chat munchkin est souvent appelée pseudoachondroplasie, caractérisée par des membres courts et une tête qui reste proportionnelle. Contrairement à de nombreux chiens à pattes courtes, les chats munchkin sont remarquablement en bonne santé, bien qu'ils présentent parfois une lordose (courbure excessive de la colonne vertébrale) et un pectus excavatum (poitrine creuse) dans leurs dernières années.

Ce qui est particulièrement intéressant à propos de cette race, c'est que la mutation était autrefois un trait viable et naturel qui est apparu bien avant de devenir la marque d'un animal de compagnie à la mode. Hartwell explique que des chats sauvages à pattes courtes ont été observés en Angleterre tout au long des années 1930:

"En 1944, quatre générations de chats sauvages à pattes courtes ont été documentées dans le dossier vétérinaire par le Dr HE Williams-Jones. Il a rapporté le cas d'une femelle noire de 8 1/2 ans (décrite comme ayant vécu une vie extrêmement saine). sa vie, qui était normale à tous points de vue, à l'exception de ses jambes courtes. Sa mère, sa grand-mère et certains de ses propres enfants étaient d'apparence similaire. [...] Ces chats étaient l'une des nombreuses lignées établies qui ont disparu pendant la Seconde Guerre mondiale et la peu d'individus survivants avaient été stérilisés, perdant complètement la mutation. "

Chats Sphynx

Avec leur glabre chamois, les chats Sphynx sont certainement l'une des races de chats les plus visuellement attrayantes au monde. Cependant, cette mutation génétique peut parfois jouer contre eux.

En raison de leur manque de fourrure protectrice, les chats Sphynx sont très sensibles au soleil et sont plus susceptibles de développer un cancer de la peau que les autres chats. Et bien que vous puissiez supposer qu'un chat sans poil nécessiterait peu ou pas de toilettage, l'inverse est vrai. Les chats Sphynx ont besoin de bains réguliers car ils sont sujets à l'accumulation d'huile sur leur peau. Heureusement, ils compensent leur entretien élevé avec des câlins et de l'affection à la recherche de chaleur!

Chats américains curl

Maintenant que vous connaissez les plis écossais, il est temps de vous présenter la boucle américaine, qui a été découverte pour la première fois dans une famille de chats errants en 1981. Au lieu d'avoir des oreilles coupées en avant, cette race de chat possède une mutation génétique qui produit des oreilles semblables à des cornes se recroquevillèrent sur son visage.

Parce que le gène recourbé est si dominant, il est facilement hérité par la progéniture d'une paire d'accouplement recourbée et non recourbée. Cela a permis le développement d'un vaste pool génétique diversifié qui produit des individus recourbés généralement en bonne santé. Malgré cela, les oreilles relativement "ouvertes" des chats nécessitent un nettoyage régulier pour prévenir les infections.

Chats Rex

Les caniches et les moutons ne sont pas les seuls animaux domestiques à fourrure bouclée! Les chats Rex, qui sont nommés pour la mutation rex, sont nés avec des follicules pileux de forme ovale qui produisent une fourrure bouclée. Il existe de nombreuses races de chats rex, les plus courantes étant le Cornish Rex, le Devon Rex, le Selkirk Rex et le LaPerm. Et contrairement à d'autres races de fantaisie, il n'y a pas de problèmes de santé majeurs qui correspondent à la fourrure de chat bouclé.

Chats sans queue et sans queue

Il existe plusieurs races de chats agités et sans queue du monde entier, le plus connu étant le chat Manx - une race originaire de l'île de Man. D'autres races à queue raccourcie comprennent le bobtail japonais, le cymric à poil long et le bobtail américain.

Ce que ces chatons manquent dans la queue est généralement constitué de leurs grandes pattes postérieures en forme de lapin. Malheureusement, parfois le gène sans queue va un peu trop loin. Dans certains cas, un chat naîtra avec le "syndrome de Manx", qui est une condition qui provoque un raccourcissement excessif de la colonne vertébrale, entraînant un spina bifida.

Chats polydactyles

Le chat moyen possède un total de 18 orteils (5 orteils par patte avant et 4 orteils par patte arrière), mais les chats polydactyles sont connus pour avoir jusqu'à huit orteils par patte. L'une des colonies les plus connues de chats polydactyles est située dans l'ancienne maison d'Ernest Hemmingway à Key West, en Floride.

Alors que le polydactylisme félin lui-même est assez inoffensif, un trait similaire de polydactyle peut être trouvé dans les cas d'hypoplasie radiale féline, qui se traduit par des "chats sinueux" gravement handicapés.

Chats Lykoi

Nommé pour le mot grec pour «loup», les chats Lykoi obtiennent leur apparence aux cheveux fins et raides d'une mutation génétique naturelle qui les fait se développer sans un sous-poil épais et velu. Les petits cheveux qu'ils ont sont perdus chaque année, les laissant ressembler à des chats Sphynx pendant plusieurs mois. Cette «mue» périodique est ce qui leur donne le surnom de «chat loup-garou».

Chats aux yeux étranges

Les chats aux yeux étranges sont des félins atteints d'hétérochromie iridique, ce qui signifie qu'un individu a un œil bleu et un œil vert, jaune ou brun. La caractéristique intrigante se produit le plus souvent chez les chats blancs, bien qu'elle puisse se manifester chez les chats de toute couleur tant qu'ils possèdent le gène de taches blanches. Ce gène, responsable du smoking et des manteaux bicolores, peut empêcher les granules de mélanine de s'enraciner dans l'un des yeux. Heterochromia iridum est une mutation assez bénigne, bien que la surdité survienne chez un nombre important de chats aux yeux étranges avec des manteaux tout blancs.

Chats à face plate

Les chats persans ont longtemps été un symbole de luxe dans le monde des animaux de compagnie, mais après des siècles d'élevage pour les spectacles, ces félins ont développé plus qu'un visage distinctement plat. Tout comme de nombreuses races de chiens à face plate (carlins, bouledogues, etc.), ces magnifiques chatons ont leur juste part de problèmes de santé. En raison de leurs crânes brachycéphales exagérés, les Perses sont aux prises avec des problèmes respiratoires, des difficultés de naissance et des infections oculaires. L'espérance de vie moyenne d'un Persan à face plate se situe entre 10 et 12, 5 ans, ce qui est nettement inférieur à celui d'un chat moyen.

Articles Connexes