Le mystère de l'alignement des pyramides enfin résolu par un simple tour d'ombre

Les chercheurs ont longtemps été déconcertés par la façon dont les pyramides de Gizeh, vieilles de 4500 ans, auraient pu être construites avec une précision aussi complexe sans l'utilisation de technologies modernes. Par exemple, l'un des plus grands mystères des pyramides a à voir avec l'alignement remarquable de la Grande Pyramide de Gizeh, qui est presque parfaitement alignée le long des points cardinaux: nord-sud-est-ouest. Les constructeurs d'aujourd'hui auraient probablement besoin d'utiliser des ordinateurs, des plans et peut-être même des drones pour atteindre une telle précision.

"Les constructeurs de la Grande Pyramide de Khéops ont aligné le grand monument aux points cardinaux avec une précision meilleure que quatre minutes d'arc, ou un quinzième d'un degré", a écrit l'archéologue Glen Dash, dans une étude publiée dans le Journal of Architecture égyptienne antique.

C'est impressionnant, presque parfait. Mais, comme le souligne également Dash, ce n'est pas exactement parfait. En fait, les alignements des pyramides errent tous de manière suspecte exactement au même degré. "Les trois pyramides présentent le même type d'erreur; elles tournent légèrement dans le sens antihoraire à partir des points cardinaux", a-t-il ajouté.

Et cette erreur cohérente, estime Dash, pourrait simplement fournir l'indice qui résout finalement le mystère de la façon dont ces alignements ont été effectués. En fait, lui et son équipe ont conçu une méthode qui peut atteindre la même précision - et, de manière révélatrice, le même degré d'erreur - trouvée dans les pyramides en utilisant rien de plus qu'un simple truc de tige et d'ombre.

La méthode, utilisant uniquement une tige et une ficelle, repose sur les ombres générées lors de l'équinoxe d'automne, au moment où le plan de l'équateur terrestre passe par le centre du disque solaire. L'illustration suivante permet de montrer comment cela fonctionne:

La ligne d'ombre représentée est typique de celle formée en été. En hiver, la ligne d'ombre s'éloigne de la tige verticale. (Photo: Wilma Wetterstrom)

L'équinoxe est important parce que c'est à ce moment que la pointe de l'ombre court en ligne droite et presque parfaitement est-ouest. Encore une fois, ce n'est pas exactement parfait; cette méthode produit une erreur qui est légèrement dans le sens antihoraire - tout comme ce que nous voyons avec l'alignement des pyramides.

Et donc, la chose que les chercheurs ont longtemps supposée avoir dû être un exploit d'ingénierie extrêmement compliqué à accomplir pour les anciens Égyptiens n'aurait peut-être pas été si compliquée après tout. C'est quand même assez ingénieux dans sa simplicité.

Bien sûr, il n'est actuellement pas possible de prouver définitivement que c'était la méthode utilisée par les Égyptiens, mais c'est certainement une démonstration convaincante. Cela montre que même pour nos mystères les plus complexes, nous ne devons pas négliger les solutions les plus simples.

Articles Connexes