Notre lanceur MLB préféré aime toujours la vie en van

Si vous aviez des millions à la banque et six mois de congé, comment transformeriez-vous votre vie?

Pour Daniel Norris, lanceur partant des 24 ans pour les Tigers de Detroit, hors saison en Ligue majeure de baseball équivaut à frapper la route ouverte, à trouver du bon surf et à boire dans les merveilles de la nature dans le confort d'une Volkswagen de 10 000 $ 1978. Microbus de Westfalia.

"Cela me montre vraiment que je peux vivre une vie normale sans avoir besoin de luxe", a déclaré Norris à propos de son style de vie de camionnette en 2015. "Je considère ma vie très luxueuse, pouvoir y vivre, voyager, dormir sur la plage et réveillez-vous avec les vagues. Ce n'est vraiment pas mieux que ça. "

Dans les années qui ont suivi le profil de Norris, nous sommes heureux d'annoncer que cette philosophie définit toujours sa vie loin du baseball. Malgré quelques hauts et des bas dans sa carrière de baseball, ainsi qu'une brève peur du cancer de la thyroïde, Norris est toujours attiré par les simples merveilles de la nature. Mais ne vous y trompez pas, son amour du sport fait toujours partie de ses errances loin de chez lui.

"Même quand je suis sur la route, je ne manque jamais une séance d'entraînement", écrit-il dans un article pour The Player's Tribune. "Je m'entraîne deux fois par jour, tous les jours, que je rentre chez moi au Tennessee, sur la côte de l'Oregon (un autre de mes endroits préférés) ou au Nicaragua en attendant la prochaine bonne vague. un parking Walmart constitue une excellente barre de traction. Des couvercles de trou d'homme et une barre d'un rack de surf créent de superbes boucles. Vous êtes créatif. "

En plus d'ajouter à ses impressionnants poils du visage pendant l'intersaison, Norris dit qu'il a appris à vivre sans beaucoup des signes extérieurs de la vie moderne. À cette fin, il ne retire toujours que 800 $ par mois de son compte bancaire pour aider à payer la nourriture, le gaz et d'autres produits essentiels.

"Lorsque vous vivez dans une camionnette, vous devez apprendre à vivre avec très peu de biens, vous devez donc apprécier ce que vous avez", a-t-il ajouté. "La première saison morte que j'ai passée dans la camionnette, j'ai apporté beaucoup trop de choses. C'est évidemment un petit espace, et c'était si exigu. Maintenant j'apporte de moins en moins chaque année pour que ce soit aussi simple que possible. Vivre avec moins, même si ce n'est que pour quelques mois sur la route, m'aide à garder les choses en perspective. "

Au cours de l'intersaison 2015-2016, Norris a emmené le cinéaste Ben Moon sur un road trip qui a ensuite été relaté dans le court métrage "Offseason". C'est un regard magnifique et intime à l'intérieur de la tête et à travers les yeux d'un ligueur majeur millionnaire vivant la vie simple.

Vous pouvez consulter le court métrage de 8 minutes ci-dessous.

Articles Connexes